Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Carine ALLAIN
  • Carine ALLAIN
  • : Et si la Vie n'était que le Je que l'on aime jouer? Alors Soyons, Aimons et surtout, Jouons :)
  • Contact

Liste D'articles

  • Changement de Blog
    La suite sur Lettres à Soi http://lettresasoi.over-blog.com/ Au plaisir de vous retrouver sur ce nouvel espace de partage et de Joie. N'hésitez pas à vous y inscrire sur la nouvelle newsletter ou sur mon profil Facebook "les chemins du soi" afin de vous...
  • Goutte de mercure qui danse
    Le Mère-Cure :) tout est une question de rythme! http://www.youtube.com/watch?v=MperC7ySjSU Dansez bien!
  • Structure Tétraédrique Humaine
    C'est la première fois qu'en séance je visualise chez quelqu'un une structure en forme de pyramide à trois côtés: les changements de formes semblent vraiment de plus en plus concrets. D'habitude, elles m'apparaissent sous la forme de cases, c'est généralement...
  • Les petits pois et les pois chiches
    Je vais vous parler d'une petite histoire qui m'est venue, qui peut ressembler à une fable: celle des petits pois et des pois chiches. Autant vous le dire de suite, j'aime les petits pois et les pois chiches, mais on va passer par ces deux images pour...
  • L'Enfant Ressource
    L'Enfant Ressource est une énergie qui fait pour moi partie intégrante de l'Etre Humain dans ses réelles capacités de Je et de Jeux. Quand on propose à adulte de jouer, il n'en voit pas toujours l'importance ou l'intérêt. Certains diront que cela ne sert...
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 16:45

Depuis plus d'un an que je suis en Ardèche, j'ai cherché partout des informations pour l'entretien des châtaigniers. La plupart ici sont malades, voir moribons, et le savoir faire pour les entretenir semble s'être perdu... la sur-explotation ayant pris le dessus.

Ce matin, je croise un voisin qui se met à parler des châtaigniers, et là, l'info arrive toute seule: il faut tailler les repousses aux pieds, pour qu'ils restent vigoureux. Cela me semble plausible et comme un signe, alors cet aprem, je m'y suis collée (il y en a en tout 7, y'a du boulot...).

Le premier qui attire mon attention, est le plus proche de la maison: il est carrement vrillé et contortionné au niveau du troncs à force de ne pas trouver dans quelle direction aller. Les anciens propriétaires avaient en plus pris une mesure radicale pour le 'sauver': il lui ont coupé la tête!

Comme à mon habitude, je suis interdite de tout matériel électrique pour tout ce qui est bricolage et jardinage: ça fait trop de bruit et j'ai besoin de calme. Et en plus, comme je suis maladroite, je préfère largement me faire une entaille plutôt que me couper une main ;-)

Alors me voici au pied de cet arbre, ma scie et mon coupe-branche à la main. Et je commence le travail.

Au fur et à mesure que je coupe, se crée à son pied un creux, dans lequel je vois bien un futur jeu pour enfant.

Rien de plus, j'interroge si tout va bien, et pas de réponse... le chêne qui pousse à son pied et qui pose un autre conflit doit lui rester pour l'instant.

Deuxième châtaignier, celui là est lui aussi vrillé et sans tête. Et je coupe coupe coupe... là, c'est un superbe siège qui apparait, et je me vois très bien venir m'y installer.

Il y a un composte que je n'utilise pas (j'ai des poules!), je l'enlève au grand damne d'une maman souris qui détalle en oubliant un de ses petits... l'ensemble finissant par aller dans un trou du châtaignier. Dérangée par le fait d'avoir délogée la petite famille, je fais une pause afin de les laisser se calmer et se retrouver. Puis, j'y retourne.

Coupe coupe coupe, bonjour le doute qui arrive... est ce que c'est vraiment bien pour l'arbre?

Petite diffusion, et je me rappelle que cet arbre parle.

je me met à son pied, et tout en continuant à tailler, je tappe la discute avec lui.

- Alors ça va?
- Pas mal!
- Chais pas si ça te fais du bien, mais je pense que c'est tout de même bon pour toi...
- Dans la nature on n'en a pas besoin. Disons que c'est bon pour tout les deux.
- C'est bien pour ça que je m'interroge... t'en dis quoi? Après tout c'est une partie de toi...
- Les humains sont bien tous ainsi ;-)
- Bon, je continue, mais là faut que je nettoie toute la terre qui s'est accumulée sur toi.
- Non, ne va pas trop loin, j'ai des amis ici, il faut leur laisser le temps de partir, la pluie le fera bien elle même, avec le temps.
- Ben t'as des nouveaux amis, une famille entière de souris ;-)
- J'aime pas les souris ;-)
- Je t'envois mes chats?
- Ils ne m'aiment pas: ils n'arrivent pas à grimper sur moi ;-)
- Ben dis donc, je ne serai pas en train de m'inventer des histoires? c'est bien à toi que je parle?
- Pourquoi, c'est pas pareil? ;-)

- ...

- Que ce soit à moi ou à toi que tu parles, n'y prends tu pas du plaisir?

- Oui

- Alors quelle importance :-)

Et voilà, on y est.

Je finis mon travail, continuant ma petite discussion: rien de négatif, beaucoup d'humour, les réponses qui viennent me semblent à la fois absurdes et logiques: j'en conclu que tout est normal ;-)

Je dis aurevoir à l'arbre, je m'éloigne et le regarde: on le voit bien maintenant, et malgrés son manque de tête et de branches, son air vrillé, il est beau, magique même: il est devenu lumineux, mais je ne sais pas si c'est parce que je (nous) ai nettoyé, ou parce qu'il est tout simplement content que je me sois occupé de lui.

Peu importe, les deux mon capitaine ;-)

 

Ce soir, en préparant la cheminée, je suis allée vider le seau remplit de cendre au pied du premier arbre: acte rapide et sans réfléchir. Puis je me dis: zut, est ce que j'ai bien fait?

Je me suis fait remonter les bretelles: à force de trop réfléchir, on en oublie d'agir. Ce geste anodin est trop bien en place pour le remettre en question, faut parfois savoir se faire confiance :-)

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le nettoyage de l'arbre et de moi même: le châtaignier est l'arbre du passé.
J'ai tout simplement coupé des branches du passé que nous continuons à entretenir alors que ce n'est que de l'énergie employée à maintenir des structures qui ne servent plus à rien, si ce n'est à s'empêcher d'être vus et lumineux. Une idée même que certaines de ces branches ne nous appartiennent pas (racines/ ancêtres), tout en ayant l'idée d'accepter de voir ses racines (les vraies), mais de ne pas en faire un gros borbel: nous devons avoir ces racines, mais seuls nous devons y pousser dessus, accepeter l'être unique que nous sommes.

Anodin non??? ;-)

 



Repost 0
Published by Carine Allain - dans articles
commenter cet article
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 19:59

Stage rapport à soi, rapport à l'autre / 10 et 11 décembre 2011  

groupe de 15 personnes maximum

lieu: Chäteau de Liviers, Pranles (07)

Tarif: 140 euros par personne + 78 euros repas du midi et participation salle

 Inscription et demande de renseignements: ici 

ou au 0649148325

logement non compris

possibilité de dormir sur place au Château de Liviers

Repost 0
Published by Carine Allain - dans stages
commenter cet article
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 16:03

Un groupe de 22 personnes sur 3 jours au Château de Livier.


Le thème semble depuis le départ l'équilibre, l'harmonie entre le ying et le yang, et le groupe répond à la douceur et à laisser/prendre sa place.

Le premier jour commence autour... d'un petit déjeuné: certains sont arrivés la veille et il faut que les derniers arrivants prennent sa place pour le soir.
Nous finissons tous dans la salle de 'réunion' et en profitons pour faire un petit tour d'horizon perso où chacun reçoit une phrase pour commencer le travail. La liaison du groupe est ainsi installée, les 8ème chakra et + bien connectés.
Ensuite, mise en place de la diffusion, par deux puis par groupe, avec vérification pour chacun que cela fonctionne depuis le centre.
Tout le monde sort prendre un grand bol d'air: l'info du départ se confirme, ce groupe a besoin d'espace et de place.

Après midi: promenade. Un lieu semble répondre, avec une diffusion sur le thème de 'l'entrée de sa vie', chacun trouvant son espace et son lieu de diffusion., avec juste quelques retours d'infos pour chacun. Un des participant est en grande conversation avec un arbre, et c'est le seul vrai bruit que nous entendons: son rire! 
Ensuite, chemin à gauche 'se mettre en route sur le chemin de sa vie', ou chacun avance à son rythme et diffuse là où il veut. La seule recommandation est de ne pas partir trop loin pour qu'on puisse repartir avec tout le monde ;-)

Deuxième jour: action et voix.
Tout se déroule dehors. 
Premier exercice où après une 'ronde', chacun se disperse et doit se déplacer dans le ressentit, puis en faisant une action dictée. La dernière correspond à la joie, et nous laissons jaillir cela de nous, seuls où à plusieurs.
En deuxième, une grande chenille est organisée où chacun passe a son tour devant et mène. Une scission en deux est finalement réalisée! Le but est alors de faire en sorte que les deux 'clans adverses ' acceptent de se retrouver avant les échauffourés: les révoltés contre le pouvoir installés, autour d'un feu de camp;-) comprendre que c'est la même énergie, et trouver un moyen de sortir de cette situation. Diffusion, chacun doit sortir ensuite du feu de camps pour revenir ensuite rejoindre le groupe en entier, petit à petit. On refait un cercle pour se remettre en action dans la joie.
L'après midi, retrouver sa voix (voie): chacun de son coté doit sortir un son, le sien. Pas une question de bonne ou fausse note, sortir de ces notions et comprendre que chacun à sa voie (voix) et le but est de la poser.
En petits groupes, découverte de cette harmonique qui se crée, cette note supplémentaire qui répond à la note de chacun.
Puis deux lignes qui se font face à face: comment poser sa voix (voie) face à l'autre et comment recevoir celle de l'autre. Et ensuite: deux lignes, une masculine et l'autre féminine, qui se répondent. Chris et moi sommes en bout, face à face, et nous diffusons sur chaque ligne au fur et à mesure de l'exercice. L'harmonique est superbe, nous participons à la dernière.

Troisième jour: équilibre, harmonie et circulation.
Les infos convergent après une nuit où chacun s'est restructuré (intégration de la journée): une idée de mouvement et de circulation entre chaque chose: le ying et le yang peuvent s'entendre dans le mouvement de l'action et de l'info ;-)
Lieu de décharge pour laisser partir les anciennes structures. Comprendre que certains lieux répondent à cela: pas de notion de pollution mais bien de recyclage. Nouvelle ronde, ou l'action et la voix sont posées: accroupis, on se relève en poussant un son. Choix face ou dos au centre, et on inverse (notion ext/int).
Reprendre sa place/prendre son temps: on se disperse jusqu'à la fin de la matinée. 
Après midi: comment sortir du groupe sans peine ni abandon. 
Nouvelle ronde: une personne au centre, les autres diffusent dessus pour ensuite donner un mot, une phrase. La personne sort du cercle (groupe) en désignant le suivant.

Debriefing. 

Une notion de circulation d'énergie sera ma conclusion: notre dualité pour s'explorer et se (re)connaitre, ce mouvement perpétuel entre ying et yang, vide plein, haut bas, ordre désordre, etc... Importance de laisser circuler entre ces deux états. 
L'harmonie et la la douceur de trouver sa place aussi, de se laisser de l'espace.
Une idée pour continuer: la notion de bonheur ou de Soi que nous cherchons, et une fois trouvée, que nous la cristallisons, en voulant garder cet état. Pour se remettre en mouvement, nous créons un événement de malheur: la circulation se remet, nous cristallisons ce nouvel élément, puis, nous nous remettons en route pour retrouver le bonheur, le Soi, etc... peut être commencer à comprendre que le bonheur est relatif et évolutif et qu'on peut simplement décider d'être nous aujourd'hui, et de laisser cela circuler sans cristalliser et diffuser ce qui nous arrive. Vivre Oui, figer, non ;-) 
harmonie, circulation et équilibre.

Merci à tout le monde, pour tout ces partages, décidément, que du plaisir.
Un couple extérieur en reflet des intérieurs, une expérience étrange et très enrichissante ;-) 
Merci à mon mari et à moi, de nous avoir laissé de la place l'un à l'autre ;-) 
et comme cela nous a plu, proch co-animation à suivre (peut etre en février).

 

P1010972.JPG

Repost 0
Published by Carine Allain - dans stages
commenter cet article