Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Carine ALLAIN
  • Carine ALLAIN
  • : Et si la Vie n'était que le Je que l'on aime jouer? Alors Soyons, Aimons et surtout, Jouons :)
  • Contact

Liste D'articles

  • Changement de Blog
    La suite sur Lettres à Soi http://lettresasoi.over-blog.com/ Au plaisir de vous retrouver sur ce nouvel espace de partage et de Joie. N'hésitez pas à vous y inscrire sur la nouvelle newsletter ou sur mon profil Facebook "les chemins du soi" afin de vous...
  • Goutte de mercure qui danse
    Le Mère-Cure :) tout est une question de rythme! http://www.youtube.com/watch?v=MperC7ySjSU Dansez bien!
  • Structure Tétraédrique Humaine
    C'est la première fois qu'en séance je visualise chez quelqu'un une structure en forme de pyramide à trois côtés: les changements de formes semblent vraiment de plus en plus concrets. D'habitude, elles m'apparaissent sous la forme de cases, c'est généralement...
  • Les petits pois et les pois chiches
    Je vais vous parler d'une petite histoire qui m'est venue, qui peut ressembler à une fable: celle des petits pois et des pois chiches. Autant vous le dire de suite, j'aime les petits pois et les pois chiches, mais on va passer par ces deux images pour...
  • L'Enfant Ressource
    L'Enfant Ressource est une énergie qui fait pour moi partie intégrante de l'Etre Humain dans ses réelles capacités de Je et de Jeux. Quand on propose à adulte de jouer, il n'en voit pas toujours l'importance ou l'intérêt. Certains diront que cela ne sert...
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 13:17

On reprends un peu des nouvelles du potager: je suis retournée le voir un peu avant le début du printemps, pour me poser et savoir ce que j'allais faire... continuer ou arrêter? et puis, me vient une idée: commencer par planter des fleurs, parce que c'est ce que je voulais faire.

Me voilà donc en train de planter des fleurs dans l'endroit conçu pour faire pousser des légumes. Et ça me plait! alors je peux continuer.

En chemin, je me rends compte que je peux commencer à planter les radis, les salades, les carottes, et les tournesols.

Comme je suis contente d'avoir remis les mains à la terre, et bien je commence un étrange truc: c'est encore pire ou mieux que l'année dernière, tout dépend de si on aime les potager strictes en ligne ou pas : je fais un mandala-potager:-)

Je délimite petit à petits des zones de divers formes en fonction de mon humeur et des graines que j'ai à planter: triangles, ronds, ovales, carrés et lignes! c'est assez amusant, parce que je ne sais plus ce que j'y plante non plus, j'ai rien pour écrire et c'est pas grave au fond: je suis dans le plaisir de mettre les mains à la terre, de créer des formes et de regarder ce qui pousse... ou pas!

 

Hier, une amie nous rends visite, et nous papotons papotons et papotons.Et partons à la chasse au trésor!

Elle est branchée plantes, et on fait le tour du jardin à la découverte de ce qu'il y a. pissenlits faciles, les fleurs jaunes sortent de terre et se présentent comme des grosses salades.

Découverte: oseille sauvage, gout exquis, petites pousses. On en déracine pour ajouter au potager.

Du coup, tour du potager: on découvre de nouveaux trésors étonnants. La mâche s'est autoplantée en petites pousses éparses ça et là, au grès du vent. Les salades repoussent toutes seules: elles étaient montées en graines l'année passé, et les petites feuilles vert tendre forment elles aussi de jolis bouquets.

Cela vient compléter les trois pieds de ciboulettes qui finalement ont décidé de renaitre au gel!

 

On décide de continuer mon mandala potager, en repiquant ces petits pieds pour leur donner de l'espace.

La question: en ont ils vraiment besoin? je décide que les prochains trouvés resteront là où ils ont décidé de pousser ;-) Yulia y rajoute des petites cailloux autour. C'est superbe!

 

Ce matin, c'est partit: je décide de vraiment partir en quête de toutes ces découvertes pour faire la première salade de saison! pissenlits, oseille, mâche, menthe, violettes, ciboulettes! c'est édifiant comme c'était bon!

 

Alors vais je continuer à faire mon potager? surement, mais je lâche de plus en plus la perspective d'une structure nette et laisse de plus en plus les choses venir à moi: l'inspiration du pissenlit sauvage peut se mélanger à une mâche resemée et à une ciboulette bien enracinée dans le lieu où je l'ai mise.

 

je sais que je suis en co-création avec l'univers et mon soi, mais peut être un peu plus accepter ce que je suis: les choses de mon être, les choses que je plante et les choses qui arrivent d'elles même. Un extérieur et un intérieur à la fois, le tout en co-évolutioin parfaite.

 

Et le tout, pour former le mandala de ma vie ;-)

 

524620_3312442382087_1598991778_2688724_468333630_n.jpg

Repost 0
Published by Carine Allain - dans articles
commenter cet article
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 20:45

"Se laisser guider, entendre sa propre voix (voie) et vivre sa création".

Tous les mardis après midi de 14h à 18h.

Lieux: Ardèche, zone de Pranles.

Groupes de 5 à 6 personnes maxi.

Tarif: 90 euros

 

Places limitées (5 à 6 pers), inscription obligatoire par mail carineallain@yahoo.fr en indiquant "atelier", et attendre la confirmation.

Repost 0
Published by Carine Allain - dans stages
commenter cet article
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 21:09

Wahouuuuuu! Chose promise, chose due, je me lance! A force de me dire que je ne parle pas assez, accrochez vous bien, je me lance!

 

1er jour

Comment faire de la diffusion, sans parler de diffusion, ou comment le centre sait là ou la tête ne sait pas ;-)

 

Petit tour habituel pour que chacun se présente, présente ses attentes... ou pas ;-) cela pour connecter les chacras 8 à 12, pour le fonctionnement de groupe (groupe de 33 personnes en nous comptant, Chris et moi).

Seule obligation: donner son prénom.

 

Première sortie dans la nature: aller au contact avec un minéral, un végétal ou un animal, et laisser son centre agir en co-création avec soi. Se mettre dans l'écoute de Soi, de se qui se passe, de nos envies.

Que se passe-t-il, sommes nous à l'aise avec cet espace et ce contact? Croyons nous en nous, notre centre et ce qui nous entoure?

Premier tout d'horizon pour enlever les obstacles et se mettre à l'écoute de cet espace de rien et de tout.

 

Après-midi

Première petite ronde d'une longue série ;-)

une personne se met au centre, les autres, dans leurs centres, pour aller vers l'action ou le mot juste. Parfois les deux, parfois des poèmes même!

La personne au centre reçoit, et peut choisir l'individuel, ou le groupe dans son entier, en une seule et même fois, d'un seul et même coup.

Intéressant, le groupe répond à une intimité, les mots sont parfois chuchotés à même l'oreille de celui du centre, comme un secret à bien garder. Et quand le groupe se déplace dans son entier, c'est presqu'une attaque rangée de l'extérieur, alors que de l'intérieur, il s'en ressends une énergie douce et chaude.

L'intimité face et dans le groupe ;-)

 

 

2eme jour

petits jeux anodins

 

La moitié du groupe se met en hauteur, immobiles parmis les pierres et les arbres.

L'autre moitié se déplace en bas, entre les premiers.

Une version 'à chats perchés', où les chats immobiles prennent de la hauteur, là où les petites souries mobiles bougent et tracent leurs routes.

Les petites souris peuvent devenir chats.  Les chats, des souris.

Comment se passent ces échanges? Qui aide qui? Qui est bien en chat, ou qui préfere être souris?

En plus des actions, on place les sons: tous les chats, les souris se taisent. Toutes les souris, les chats sont muets.

On change de position, on change de son, ou non... et si chacun fait ce qu'il veut?

Doit-on etre immobiles et silencieux, mobiles et volubiles?

Remettre la place, l'action et le verbe cohérents, en dehors des structures mentales de société.

 

après midi

On propose à qui le veux bien, de donner une thématique, un sujet, sur lequel il aimerait avancer. Les personnes se sentant en affinité avec le thème, partent avec la personne pour avancer et co-evoluer ensembles.

Des petits groupes se forment et partent chacun de leurs côtés.

Un dernier groupe est meme formé avec les dernières personnes: se sera le groupe du 'chacun son sujet' ;-)

Comment chacun peut être la solution de l'autre ;-) se poser dans la co-évoltution, par le jeux, la parole, le silence, etc...

 

3eme jour

d'autres jeux anodins

 

trois rondes (soyons fous)

l'intérieur vers l'extérieur

le centre, dans les deux sens

extérieur vers l'intérieur.

 

Les trois cercles tournent: int et ext dans le même sens, centre en sens contraire des deux autres.

 

Les personnes peuvent changer de point de vu, de sens, donc de cercle.

On continue avec les sons: chacun commence avec le sien, et lors des échanges, on échange son son avec celui de l'autre. Et on rajoute un geste.

Très amusant, étonnant et déroutant en pratique: comment je me sent sur chaque cercle, et comment j'échange avec l'autre, comment je me ré-approprie ce que l'on me donne, et comment je donne ce que j'ai.

 

après-midi

 

Un cercle, chacun part quant il le veut, va vers un lieux, revient dans le groupe, ramène (ou pas) quelque chose, décide de le partager (ou pas).

 

une petite problématique d'ado à résoudre: quitter la famille, partir explorer seul son propre monde, revenir avec juste son expérience à partager.

Comment je pars, je vis, je reviens, je partage, je repart, etc... et comment je crois que mon expérience peut apporter qq ch au groupe au point de le faire grandir.

 

4eme jour

Encore des jeux!!! finalement, tout cela n'est qu'un jeu ;-)

 

Le but du dernier jour est de se préparer à reprendre le quotidien, en sachant quitter un groupe.

 

On finit par lâcher le morceau (surtout Chris): la diffusion.

Mettre les mots pour que le mental suive et puisse se reposer sur une méthode simple pour l'évolution au quotidien: rendre conscient le travail du centre, pour pouvoir le poser en toute simplicité.

D'abord en duo pour enlever les obstacles à la diffusion, puis les groupes se forment, s'échangent, se posent, dans le partage de la diffusion et de l'information.

Se laisser de l'espace.

 

Après midi

 

Dernière ronde, une personne au centre.

Chacun donne une piste, un mot, un acte, ce qui vient, comme cadeau pour la suite.

Simplicité, rire, joie, larmes, amour, dureté... tout se pose très bien, des émotions partagées, des pistes souhaitées.

Chacun donne ce qu'il veut, chacun prends ce qu'il entend et en fera ce qu'il veut.

 

On se tient ensuite tous par la main: la dernière ronde avance en son centre en criant sa joie, recule de la même façon, plusieurs fois, jusqu'à ce que le groupe puisse se séparer sur cette énergie.

Se séparer dans la joie du partage.

 

on retourne vers le château, les derniers échanges se posent, et aussi les câlins! ;-)

 

Beau groupe, de belles personnes, de grandes âmes!

Encore un grand merci à tous!


 

liviers.jpg

 

 

Repost 0
Published by Carine Allain - dans stages
commenter cet article