Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Carine ALLAIN
  • Carine ALLAIN
  • : Et si la Vie n'était que le Je que l'on aime jouer? Alors Soyons, Aimons et surtout, Jouons :)
  • Contact

Liste D'articles

  • LIEN NOUVEAU SITE
    NOUVEAU SITE ACTE et SENS Stages et prises de RDV CLIQUEZ ICI
  • Changement de Blog
    La suite sur Lettres à Soi http://lettresasoi.over-blog.com/ Au plaisir de vous retrouver sur ce nouvel espace de partage et de Joie. N'hésitez pas à vous y inscrire sur la nouvelle newsletter ou sur mon profil Facebook "les chemins du soi" afin de vous...
  • Goutte de mercure qui danse
    Le Mère-Cure :) tout est une question de rythme! http://www.youtube.com/watch?v=MperC7ySjSU Dansez bien!
  • Structure Tétraédrique Humaine
    C'est la première fois qu'en séance je visualise chez quelqu'un une structure en forme de pyramide à trois côtés: les changements de formes semblent vraiment de plus en plus concrets. D'habitude, elles m'apparaissent sous la forme de cases, c'est généralement...
  • Les petits pois et les pois chiches
    Je vais vous parler d'une petite histoire qui m'est venue, qui peut ressembler à une fable: celle des petits pois et des pois chiches. Autant vous le dire de suite, j'aime les petits pois et les pois chiches, mais on va passer par ces deux images pour...
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 19:49

L'oeuvre de toute une vie, la trace que l'on laisse, la trace visible de nous, celle qui nous permet d'exister. Hum!...
Dans toute oeuvre, il y a un chef d'oeuvre, il y a celui qui atteint une perfection qui lui subsiste. Re-hum!...

Abandonner cette idée de subsistance et de perfection, ce n'est pas abandonner sa trace, c'est accepter de suivre celle que l'on s'est choisie, de retourner à cet essentiel qui est nous. Le faire pour soi, pour ce que l'on a besoin d'être et pas pour des raisons de rayonnement, des explications et des mensonges que l'on croit devoir créer.
Le devoir est envers soi, juste de poser ce soi. Après ce que la suite en fera, cela ne nous appartient pas. 
Laisser une oeuvre, c'est atteindre cette perfection qui fait que tout le monde reconnait que c'est unique. Et l'unique n'est crée que si on ose afficher qui on nait, qui on est. 
Mais pour cela, doit on attendre d'être morts? Non. Si on accepte que nous ne sommes pas en révolte contre mais en acceptation  de ce que l'on est et de ce l'autre à a vivre de différent.
Alors chacun peut créer son chef d'oeuvre en toute liberté et en toute simplicité, parce que tout est un chef d'oeuvre à qui reconnaitre que c'est Soi qui s'exprime: le sien et celui de l'autre.
Je peux poser mon chef d'oeuvre parce que je sais que c'est le mien, qu'il est unique, et que celui de l'autre l'est tout autant pour lui.
À chacun sa différence, à chacun son oeuvre et ( est) son histoire.

Alors co-oeuvre ne devient plus collaborer er trouver des terrains d'entente, c'est accepter que l'œuvre de l'autre est toute aussi importante, est toute aussi un chef d'oeuvre que la notre, et que c'est l'ensemble de toutes ces oeuvres qui forment la vérité et l'oeuvre divines.

 

P1030786bis.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by cheminsdusoi
commenter cet article

commentaires